Résumé de la communication du  8 décembre 2011

 Mme Mireille CHAZAN

membre associée libre

Sigebert de Gembloux est-il français ?

3 portrait Sig

 

La Direction générale du patrimoine a décidé de placer une notice sur Sigebert de Gembloux dans le recueil des célébrations nationales de 2012 : Sigebert est-il français ? Sa vie et son oeuvre l’enracinent dans la Lotharingie de la seconde moitié du XIe siècle et du début du XIIe siècle, c’est-à-dire dans l’Empire allemand. En effet, formé dans la grande abbaye liégeoise de Gembloux, il passe une vingtaine année à Saint-Vincent de Metz où il enseigne et écrit; puis il regagne son monastère d’origine et participe brillement à la défense des empereurs dans le grand conflit qui les oppose aux papes; dans ce contexte, il compose une chronique universelle qui vise entre autres à fournir des arguments au camp impérial. Néanmoins la qualité de cette chronique en fait une source privilégiée pour les historiens français du XIIIe siècle, notamment pour Vincent de Beauvais dans son Speculum historiale. Cette œuvre, qui rencontre un immense succès, est rapidement traduite en français. À partir de là, dans l’historiographie, Vincent de Beauvais et Sigebert de Gembloux sont très souvent associés et cités ensemble, au point que l’humaniste Jean Bodin peut parler de « Sigebert le français ».