Résumé de la communication du 10 décembre 2009

du Dr Dan WEILL, membre correspondant

Joseph Weill

joseph_Weill

Diabétologue strasbourgeois réputé, il voit venir les évènements des années 1930 avec angoisse : il a lu Mein Kampf, il est convaincu que Adolf Hitler mettra ses menaces à exécution.

Lors de l’exode, il se trouve à Terrasson, en Dordogne avec sa famille. Il va exercer dans la mesure du possible et tant que possible son métier de médecin avant de se consacrer au sauvetage des enfants juifs dans le cadre de l’OSE.

Joseph Weil a joué un rôle majeur dans toutes les grandes décisions de l’OSE, zone sud et sa contribution la plus décisive réside dans le sauvetage des enfants.

En avril 1943, menacé par la Gestapo, il est obligé de se réfugier avec sa famille en Suisse ce qui ne l’empêche pas de contribuer à œuvrer dans tous les domaines.

A la libération, il s’éloigne de l’OSE et reprend son métier de médecin d’abord à Paris puis à Strasbourg tout en conservant une activité communautaire.